Coronavirus : une entreprise américaine vire un quart de ses salariés… en visioconférence

Sur Yahoo, le 31/03/2020 :

Aux États-Unis, une société a visiblement oublié de mettre les formes au moment d’annoncer le licenciement de 300 collaborateurs. Les responsables ont profité d’une réunion d’équipe sur Zoom pour annoncer la mauvaise nouvelle à tout le monde.

C’est dans les moments compliqués ou difficiles que se révèlent souvent les personnalités. Des salariés de TripActions, une entreprise américaine fondée en 2014, l’ont appris à leurs dépends. L’histoire racontée par Protocol et relayée par LCI est d’une brutalité sans nom.

« C’était comme 100 vidéos différentes de chaos”

La semaine dernière, une centaine de membre de l’équipe de cette plateforme de réservations pour les voyages d’affaires s’est retrouvée sur Zoom pour une réunion en visioconférence. Jusque-là, rien de très original. Sauf que le patron de la société, au lieu de rassurer ses employés, a annoncé une vague de licenciements en raison de la crise du coronavirus qui impacte des millions d’entreprises dans le monde…


Post a Comment