Zoom dans le collimateur de la justice américaine après des piratages

Dans Frenchweb, le 01/04/2020 :

L’application de visioconférence Zoom, dont l’utilisation a explosé avec la généralisation du télétravail et de la distanciation sociale face au coronavirus, est dans le collimateur de la procureure générale de l’Etat de New York, inquiète du nombre croissant d’utilisateurs dont les réunions ont été piratées. « Nous avons envoyé une lettre à Zoom avec une série de questions pour nous assurer que la société prend les mesures appropriées pour garantir la vie privée et la sécurité des utilisateurs », a indiqué à l’AFP un porte-parole de la procureure Letitia James. Il n’a pas révélé le contenu exact de cette lettre, soulignant simplement que la procureure espérait travailler en collaboration avec la société pour régler les problèmes constatés.

Sur les réseaux sociaux, via le hashtag #zoombombed, des utilisateurs ont témoigné avoir tout d’un coup vu des images pornographiques ou racistes envahir leur écran…


Post a Comment