Zoom : l’entreprise poursuivie pour fraude sur la confidentialité et failles de sécurité

Sur BeGeek, le 08/04/2020 :

Zoom reste encore une fois sous les feux des projecteurs, cette fois-ci à cause d’un recours collectif intenté par un actionnaire de l’application.

Application ouverte au public depuis 2013, Zoom permet de réaliser des visioconférences et webinaires avec une grande facilité, et comptait 1 million d’utilisateurs cinq mois seulement après son lancement. En décembre 2019, elle en comptait 10 millions, le logiciel s’étant établi en véritable référence. Mais la pandémie de coronavirus a précipité les choses : l’audience de Zoom a explosé de 1 900% et atteint désormais 200 millions d’utilisateurs quotidiens, et autant de monde à rassurer pour son P.-D.G., Eric Yuan. Motherboard a révélé fin mars que l’application Zoom iOS envoie des données à Facebook, un défaut que l’entreprise s’est empressé de corriger.

Le 31 mars, le journal d’investigation The Intercept a découvert que le chiffrement de bout en bout des conversations n’était en réalité qu’un chiffrement TLS. Les écoles, réunions municipales et membres des Alcooliques Anonymes ont eux fait les frais, aux États-Unis, d’un phénomène baptisé “Zoom bombing”. Désormais, SpaceX et la NASA ont interdit son usage…


Post a Comment