Zoom, outil de licenciement collectif pour les startups américaines

Sur FrenchWeb, le 08/04/2020 :

La crise du Covid-19 frappe de plein fouet l’économie mondiale et les entreprises sont de plus en plus nombreuses à procéder à des licenciements dans l’urgence, au détriment des employés. ZipRecruiter, Sephora, Pana, TripActions, Wonderschool, Rent the Runway ou encore Bird font partie des entreprises qui ont licencié une partie conséquente de leurs équipes via une application de visioconférence. Aux Etats-Unis, des startups ont licencié des centaines d’employés en même temps via l’application Zoom. Pour les salariés concernés, l’expérience a pu se révéler traumatisante.

Vendredi 27 mars, la startup américaine de trottinettes électriques Bird a licencié 406 employés sur Zoom. La startup a organisé une visioconférence intitulé « COVID-19 Update », où elle a convié les personnes qui devaient être licenciées, sans que celles-ci ne se doutent de ce qui les attendait. En effet, les salariés de Bird ont été nombreux à penser qu’il s’agissait d’une mise au point de la situation par le fondateur, Travis VanderZanden, qui ne s’était pas encore adressé à eux, tandis qu’ils étaient en télétravail depuis deux semaines…


Post a Comment